Budget
€ min à € max
Surface
m² min à m² max
Pièces
 
CECI
Place Gérard Pérot
16000 Angoulême


05 45 90 99 88
06 08 51 64 51

Réaliser son projet de vente immobilière

L’agence Habiter en ville, à vos cotés à chaque étape !

Pour obtenir une estimation gratuite et complète de votre bien, cliquez simplement sur le bouton et laissez vous guider.

Sommaire :

  1. - Bien préparer son projet
  2. - La mise en vente du bien
  3. - Concrétiser votre projet
1 – Bien préparer son projet 
A : Réaliser une estimation de son bien 
La valeur d’un bien est une information qui varie selon de nombreux critères tels l’emplacement, l’architecture, la surface, les volumes, l’état d’entretien, la vétusté, le voisinage, la vue, le bruit, l’orientation, mais aussi le résultat des diagnostics qui nous révèlera les qualités ou les défauts d’isolation, l’état de l’installation intérieure d’électricité, de gaz, la présence ou l’absence d’amiante, de plomb dans les peintures, de termites. Nous aurons aussi des informations précieuses sur l’environnement et la pollution.
L’étude de ces paramètres et des ventes réalisées récemment dans le même secteur nous permet grâce à nos bases de données informatiques de donner une indication tarifaire précise et fiable

B : Le mandat de vente en agence immobilière 
Pour la vente d’un bien immobilier il est recommandé de faire appel à un professionnel. Il interviendra en vous proposant un mandat de vente qui n’est autre que le contrat qui fixe les conditions de la vente et plus particulièrement le prix. Il indique aussi les prérogatives de chacun. Un écrit intitulé « information préalable à la signature d’un mandat de vente » reprend en détail les engagements de l’agence et les moyens mis en œuvre pour promouvoir le bien.

Il existe essentiellement deux types de mandats ; 

Mandat de vente simple : Appelé aussi mandat de vente sans exclusivité. Il vous permet de faire appel à plusieurs agences pour vendre votre bien. Chacune engagera la vente de façon plus ou moins qualitative avec plus ou moins d’engagement. 
Mandat de vente exclusif : Vous ne confiez votre vente qu’à un seul professionnel qui gérera la transaction de bout en bout en développant des moyens conséquents qui valoriseront le bien et favoriseront la communication. L’agence possède une maîtrise parfaite de la réglementation, des outils et des actions nécessaires pour un résultat optimisé. Elle accompagne son client dans toutes les étapes, elle sélectionne l’Acquéreur, vérifie sa solvabilité, rédige les contrats en accord avec les notaires. 

Note : Choisissez avec prudence vos partenaires commerciaux. Plus vous mandater d’agences, plus vous prenez le risque d’une mauvaise mise en valeur. Les « avis clients » sur les sites sont souvent révélateurs de la qualité des prestations.

C : Le dossier de diagnostics techniques
La mise en vente impose la réalisation de nombreux diagnostics qui viendront compléter l’information de l’acquéreur et qui l’aideront à choisir un bien immobilier plutôt qu’un autre. Le nombre de diagnostics à réaliser dépendra de critères comme le type de bien (maison ou appartement, locaux commerciaux …) la date du permis de construire, la zone géographique … chaque diagnostic a une durée de validité variable.

Voulez-vous recevoir gratuitement une information complète sur les diagnostics obligatoires avant la mise en vente ?

L’agence Habiter en ville, à vos cotés à chaque étape !

Exemples de diagnostics :
  • Le diagnostic loi Carrez : Il permet de mesurer la surface privative habitable, mais ne s’applique pas aux maisons individuelles.
  • Le diagnostic de performance énergétique : Plus connu sous l’acronyme DPE, il permet à l’acheteur  d’estimer la consommation énergétique de la maison sous forme d’échelle (de A à G) . Validité de 10 ans.
  • Le diagnostic électrique : Détaille l’état de l’installation électrique du logement si l’installation date de plus de 15 ans. Validité de 3 ans.
  • Le diagnostic gaz : Tout comme le précédent, il détaille l’état de l’installation du gaz si l’installation date de plus de 15 ans. Validité de 3 ans.
  • Le diagnostic plomb : il évalue le risque d’exposition au plomb pour les demeures dont le permis de construire a été délivré avant le 1er janvier 1949.
  • Le diagnostic amiante : Il doit mentionner l’absence ou la présence d’amiante. Obligatoire pour toutes les habitations dont le permis de construire a été délivré avant le 1er janvier 1949. 
  • Le diagnostic bruit : Obligatoire depuis le 1er juin 2020 pour tout les biens immobiliers situés dans une zone d’exposition au bruit (PEB), il informe l’acheteur de l’exposition aux nuisances sonore.

2 – La mise en vente du bien  
A : Rendre son bien attractif

La première impression est déterminante. Pour vendre un bien immobilier il faut savoir mettre en avant ses qualités, l’image doit véhiculer une impression favorable qui focalisera l’intérêt. Il faut être transparent, créer de la confiance, donner une information exhaustive avec les points forts et les points faibles. 

Le support visuel est très important. 

On s’appuiera sur des outils modernes, des visites virtuelles ou des vidéos, des visuels immersifs à 360°. On utilisera des photos lumineuses de haute qualité qui présentent favorablement la maison. 

Si des travaux sont à réaliser, vous pouvez utiliser la réalité virtuelle (voir nos services) pour permettre à l’acheteur d’avoir une vision parfaite du bien une fois les travaux terminés.


B : La visibilité de l’offre

Il existe plusieurs façons de trouver un acheteur. Sur de nombreux sites vous pouvez mettre directement votre proposition en ligne, certains sont gratuits, d’autres sont payants. C’est tentant mais souvent synonyme de déconvenues. Beaucoup de curieux, beaucoup de temps passé, vous ouvrez votre porte à n’importe qui, vous êtes en mono-diffusion (souvent limité au bon coin), vous avez des incertitudes, pas de stratégie.

Sachez que près des ¾ des ventes réalisées le sont par des professionnels. Confier sa vente à une agence est une solution sécurisante qui génère des visites qualifiées et des résultats très satisfaisants (le bien est vendu plus vite à un meilleur prix).

L’agence dispose toujours d’un nombre important d’acheteurs qualifiés dans son fichier dont elle connaît le cahier des charges, le budget et tous les éléments de la recherche. Il arrive fréquemment qu’il ne faille pas chercher ailleurs. Dans ce cas, c’est rapide et efficace !

A défaut d’avoir l’acheteur à disposition il va falloir le trouver. Le meilleur moyen c’est souvent le site de l’agence. De nombreux acheteurs ont posé des alertes sur le site qui les averti immédiatement dès qu’un nouveau bien correspond à leur attente. Nos clients sont très réactifs.

Une autre alternative consiste à promouvoir sur des sites marchands à forte notoriété tels ; Le Bon Coin, Se LOGER.com, Bien Ici, Avendre-Alouer, etc... « J’Habite en ville » a des accords avec plus de 50 sites immobiliers.

Enfin les réseaux sociaux offrent des solutions de communication qualitatives et parfois très efficaces. Une vidéo sur Youtube peut « cibler » des acheteurs dans une tranche d’âge, une catégorie sociale, une région...

L’agence immobilière sait promouvoir avec efficacité, elle n’hésite pas à engager des budgets importants pour que ses clients puissent avoir la meilleure visibilité.


C : Gérer vos visites

Lorsque votre annonce est visible et que vous avez correctement mis en valeur votre bien, vous devrez vous organiser pour la gestion des appels et des visites. Vos acquéreurs potentiels vous poseront des questions qui ne doivent pas rester sans réponse et ils voudront visiter.

S’ils sont mal renseignés ou si leur capacité financière n’est pas bonne vous perdrez votre temps. Avant les premières visites vérifiez vos annonces, réfléchissez aux points forts de votre bien pour ne rien oublier. Rédigez si possible un descriptif avec un plan de l’habitation et n’oubliez pas de demander les coordonnées précises de vos visiteurs (nom, prénom, numéro de téléphone, adresse mail), la prudence impose de vérifier.

Si vous optez pour un mandat de vente, tout sera vérifié avant de réaliser la visite. L’acheteur aura visité virtuellement, il aura les plans à disposition, l’adresse du bien pour le géolocaliser et apprécier à distance son environnement, il lui sera remis un dossier technique complet.

Un client de « J’Habite en ville » viendra pour confronter le virtuel au réel et si l’adéquation se vérifie, il achètera. Nous travaillons beaucoup en amont nos dossiers, nous limitons ainsi les visites à des clients toujours très qualifiés.


3 – Concrétisez votre projet  
A : La négociation

La vente immobilière engendre souvent une étape de discussion sur le prix, c’est la négociationL’acheteur et le vendeur doivent s’entendre sur le prix. Si le tarif est trop élevé, la vente ne se fait pas. S’il est trop bas, le vendeur perd de l’argent. Sachez écouter et entendre le professionnel de l’immobilier que vous aurez consulté. Son expertise est déterminante dans l’évaluation d’un bien.


B – Le compromis de vente

C’est un avant-contrat qui sécurise la transaction en engageant les deux parties. Il détaillera le prix et les conditions générales et particulières de la vente. Il contient des conditions suspensives attachées aux éléments administratifs (certificat d’urbanisme, droit de préemption, etc …) et financiers (emprunt). Il fixe la date butoir de la signature de l’acte authentique. C’est le contrat de vente, et il aura juridiquement force probante. Il peut être rédigé par votre notaire ou par un agent immobilier expérimenté.


C – La promesse de vente

Elle diffère du compromis par le fait de n’engager que le vendeur. C’est une promesse unilatérale. Vous faîtes promesse de ne vendre qu’à l’acheteur désigné. Il sera défini un délai d’option pour fixer la décision d’acheter le bien. Lors de la signature de la promesse l’Acquéreur devra s’acquitter d’une indemnité d’immobilisation de 10 % du prix de vente.


Note : Dans une transaction sans le concours d’un agent immobilier expérimenté, nous recommandons fortement l’intervention d’un notaire pour la rédaction du document.


D – L’acte authentique

La signature de l’acte authentique aura lieu généralement trois mois après la signature de l’avant-contrat. Un notaire devra faire la lecture de l’acte aux parties après avoir constitué le dossier d’usage qui relatera toutes les pièces nécessaires à la perfection de son acte. Le notaire est le garant de la conformité et de l’authenticité des documents.


Votre Projet est maintenant réalisé !

L’agence Habiter en ville, à vos cotés à chaque étape !

Faites-vous accompagner pour votre projet immobilier. Pour obtenir le meilleur de  votre vente, sereinement, en toute sécurité avec notre agent immobilier.

Patrick Macré, expert en communication et photographie immobilière. 

Votre expert en immobilier

Patrick Macré

Agent immobilier

Tél : 06.08.51.64.51

Expert en communication et photographie immobilière.